News 2020

26 février 2020

L’ARCEP a reçu 4 dossiers de candidature pour la 5G

Sans surprise, les 4 opérateurs actuels (Bouygues, Free, Orange et SFR) ont déposé un dossier de candidature pour l’attribution des fréquences de la bande 3,4 ‑ 3,8 GHz en France métropolitaine. Les 4 candidats ont chacun sollicité l’attribution d’un des quatre blocs de 50 MHz. A l’issue de l’instruction des dossiers, l’Arcep publiera la liste des candidats admis à participer aux enchères et les résultats de la phase d’attribution des blocs de 50 MHz. Les fréquences encore disponibles (310 MHz sont au total attribuables)  feront l’objet d’enchères par bloc de 10 MHz, devant aboutir avant juin 2020 aux autorisations d’exploitation. Certains opérateurs, dont Orange, ont fait part de leur souhait de commercialiser leurs premières offres 5G à l’été 2020.

 

11 février 2020

Fusion de Sprint et T-Mobile aux Etats-Unis

La justice américaine, saisie par de nombreux opposants à cette méga-fusion, a, après la FCC et le ministère de la Justice, donné son aval au rapprochement des numéros 3 et 4 du marché mobile, qui regroupera désormais 130 millions d’abonnés, derrière Verizon et AT&T. Obligé de céder pour 5 milliards d’actifs, le nouveau Groupe s’engage aussi à accélérer le déploiement de la 5G à travers tout le pays.

 

10 février 2020

Free promet un choc d’innovation sur le marché des télécoms professionnelles

Thomas Reynaud, le directeur général du groupe Iliad, déclare vouloir créer un choc d’innovation, d’usage, de simplicité et pour rendre accessibles ces services aux TPE et PME. L’objectif d’Iliad est d’atteindre 5% de part de marché d’ici 2024. Iliad s’appuiera sur son réseau de fibres optiques et sur l’opérateur marseillais Jaguar Networks, racheté l’an dernier.

 

6 février 2020

La 5G en Europe

Selon le cabinet Idate Digiworld, ce sont pas moins de 10 pays en Europe qui ont, fin 2019, des réseaux mobiles 5G en exploitation commerciale. En ayant même jusqu’à 3 opérateurs actifs en Allemagne et au Royaume Uni. Seules les bandes des 700MHz et des 3,5GHz sont exploitées actuellement en Europe, qui n’a pas encore ouvert la bande des 26GHz. Les applications envisagées, outre le divertissement, concernent l’IoT industriel et la mobilité autonome. Toujours selon Idate Digiworld, ce sont 1,7 milliard qui devraient être connectés d’ici 2025.

 

27 janvier 2020

Kosc sur la voie du redressement ?

Actuellement en redressement judiciaire, l’opérateur de gros Kosc va présenter un plan de continuation d’activité avec le soutien financier d’Altitude Infrastructure, acteur du déploiement de la fibre optique dans les campagnes. Ce modèle d’opérateur de gros, non concurrent des opérateurs de détail traditionnels (Orange et SFR en tête) est soutenu par les parlementaires pour animer le marché des télécoms B2B et espérer rattraper le retard pris en matière de numérisation des entreprises, manifeste au vu classement DESI publié par la Commission Européenne. https://ec.europa.eu/digital-single-market/en/desi